• Vie indomptable

    Les branches se mêlent

    Tu marches et tu te perds au son des couleurs

    Tu retiens l’instant mais il s’enfuit quand même

    Il court en riant  et s’évanouit de lui même

    Incertain le lendemain oscille et demeure intouchable

    Les branches s’embrassent et s’emmêlent

    Elles murmurent entre elles

    Les âmes passent unies solitaires

    Enjouées désœuvrées

    Le temps est insatiable

    Remarque-t-il ces beautés sauvages ?

    Ce tissage végétal aux formes animales ?

     

    Respire car la vie est ici indomptable sincère et loyale

    Elle te sonde

    Elle court le long de ton corps

    Et son énergie te rend fort


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :