• Ballet de béjart , Opéra Royal du Château de Versailles

    rien que la salle vaut le détour 
    1ere chorégraphie de béjart sur la cantate 51 de Bach ... 4 danseurs, un couple pieds nus et deux femmes en pointe , ils dansent, c'est émouvant sur la voix soprano de Bach ... larmes aux yeux. Sur le deuxième mouvement plus lent, seul le couple danse, ils forment des figures avec leurs corps, chaque mouvement est douceur, sensualité, beauté. Puis vient le troisième mouvement , plus joyeux, plus rapide, 4 hommes rejoignent les 4 premiers danseurs , ils dansent, on croirait un tableau de Matisse qui s'est animé ! 
    la 2eme chorégraphie est de Gil Roman, plus moderne, assez drôle et très réussie
    la 3eme chorégraphie est de Béjart encore, sur une musique de Mahler, tous les danseurs sont sur scène, une vingtaine peut-etre , tout est maitrise, simplicité, rigueur. Les danseurs entrent sur scène, sortent, ils ne sont jamais le même nombre, tantôt en solo, en couple, à plus, on ne sait plus où donner des yeux 
    et on sort de l'opéra pour admirer le chateau de Versailles éclairé ! 
    quelle joie, quelle soirée 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :